Tout savoir sur le prix de l’isolation par l’extérieur ?

L'isolation des murs par l'extérieur représente une stratégie efficace pour améliorer le confort thermique de votre habitat tout en réduisant de manière importante votre consommation énergétique. En éliminant les ponts thermiques et en renforçant l'efficacité énergétique globale de votre maison, cette technique permet non seulement de maintenir la chaleur à l'intérieur des pièces chauffées mais aussi de préserver l'inertie thermique des murs, en assurant une stabilité face aux variations de température. L’isolation par l'extérieur est donc une solution durable et rentable pour optimiser le bilan énergétique de votre habitation. Cependant, malgré ses nombreux avantages, il est essentiel de considérer également les coûts associés à ces travaux.

Les différents travaux d’isolation par l’extérieur

Les travaux d'isolation thermique par l'extérieur peuvent être réalisés à différents niveaux de la maison, notamment au niveau des combles et des murs. Pour les combles, cette isolation peut se faire par le rehaussement de toiture avec la technique du sarking ou en installant des panneaux de toiture porteurs. 

A lire en complément : comment poser du parquet contrecollé

Quant aux murs extérieurs, plusieurs méthodes sont utilisées comme l'application d'enduit ou la pose de bardage. Il est important de noter que l'isolation par l'extérieur modifie l'apparence extérieure de votre maison, et les coûts peuvent inclure également ceux liés au ravalement de façade. Pour mieux comprendre, informez-vous sur l’isolation d’une maison par l’extérieur et les coûts engagés.

Par ailleurs, profiter de cette occasion pour envisager le remplacement des fenêtres et des menuiseries peut renforcer encore davantage la performance énergétique de votre habitation, optimisant ainsi l'efficacité des travaux entrepris.

Sujet a lire : Placards et dressings sur mesure pour un rangement sans souci : faites appel à un artisan menuisier à pornic

Le coût de l'isolation par l'extérieur 

Pour un projet d'isolation thermique par l'extérieur, les coûts peuvent varier en fonction de la zone du bâtiment concernée. Pour les toitures, les prix moyens oscillent autour de 16 euros par mètre carré pour la main d'œuvre et 26 euros par mètre carré pour les matériaux, ce qui totalise environ 42 euros par mètre carré. 

Cependant, pour les murs, les coûts sont plus élevés, avec une main d'œuvre moyenne de 77 euros par mètre carré et un coût matériel d'environ 80 euros par mètre carré, atteignant ainsi une moyenne totale de 157 euros par mètre carré. 

Ces estimations peuvent varier en fonction du choix des matériaux isolants, du professionnel ou de l'entreprise engagée, ainsi que de la surface totale à isoler. Il est donc important de prendre en compte ces facteurs pour établir un budget précis et réaliste pour vos travaux d'isolation par l'extérieur.

Les principaux facteurs influençant le prix de l’isolation par l’extérieur

Pour établir le prix d'une isolation thermique par l'extérieur (ITE), plusieurs facteurs sont pris en compte lors de l'établissement d'un devis :

  • Le temps de main-d’œuvre, calculé en fonction de la surface des façades à isoler
  • La méthode de mise en œuvre choisie pour l'application des matériaux isolants
  • Le choix des matériaux et isolants utilisés, tels que la laine de bois ou le polystyrène
  • Le niveau de finition désiré pour les murs après l'isolation (enduit ou un bardage en bois)
  • La complexité des travaux, incluant les contraintes spécifiques du chantier

En moyenne, le coût pour une isolation de type ITE varie entre 70 et 130 euros par mètre carré, hors frais d'installation. 

Les aides financières pour l'isolation par l'extérieur

Pour soutenir votre projet d'isolation thermique par l'extérieur (ITE), plusieurs aides financières sont disponibles, sous certaines conditions d'éligibilité et de choix de matériaux. Vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov', qui offre une prime variant de 40 à 75 euros par mètre carré, ajustée en fonction de vos revenus. À partir de juillet 2024, cette prime ne sera accessible que pour les maisons qui ne sont pas classées en F ou G au DPE, à moins qu'elles ne soient éligibles dans le cadre du parcours accompagné pour une amélioration importante de la performance énergétique.

Par ailleurs, MaPrimeRénov' Parcours Accompagné ou Sérénité propose des subventions couvrant de 30 à 90 % du coût total des travaux, jusqu'à un plafond de 40 000 à 70 000 euros hors taxe. À partir de 2024, ces aides ne sont plus soumises à des conditions de ressources, mais exigent un gain énergétique d'au moins 35 % et un saut d'au moins 2 classes au DPE après les travaux.

Les Certificats d'Économies d'Énergie (CEE) ou Primes Énergie, offerts par divers fournisseurs d'énergie, sont accessibles à tous les propriétaires et varient en valeur selon le fournisseur choisi. Egalement, l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) permet d'emprunter jusqu'à 15 000 euros sans intérêts pour l'isolation des murs, et jusqu'à 50 000 euros dans le cadre d'une rénovation énergétique globale.

Enfin, une TVA réduite à 5,5 % s'applique sur le coût du matériel et de la pose pour les travaux d'isolation par l'extérieur. Des aides complémentaires peuvent également être disponibles auprès des collectivités locales, mutuelles, associations, et autres organismes, selon les programmes en vigueur.

Ces aides financières visent à rendre plus accessible l'amélioration énergétique de votre logement, en contribuant à réduire vos dépenses énergétiques et votre empreinte environnementale.

Les critères d'éligibilité pour les subventions d'isolation par l'extérieur

Pour bénéficier des subventions disponibles et réduire le coût de votre projet d'isolation par l'extérieur, plusieurs critères doivent être respectés. En premier lieu, il est essentiel de faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE), en garantissant la qualité et la conformité des travaux aux normes environnementales. Également, les matériaux utilisés doivent répondre à des standards spécifiques, notamment en termes de résistance thermique (R), avec une performance minimale de 3,7 m².K/W.

Par ailleurs, les subventions sont soumises à des plafonds de ressources définis, visant à cibler les ménages ayant réellement besoin d'un soutien financier. De manière générale, ces aides ne sont accessibles que pour les habitations âgées de plus de 2 ans, dans le cadre de politiques visant à promouvoir l'amélioration énergétique du parc immobilier existant. Respecter ces critères est donc important pour maximiser les chances d'obtenir une aide financière optimale pour vos travaux d'isolation par l’extérieur ou ITE.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés